Comment savoir si on prend la bonne décision ? - Jenny Chammas

Prendre une décision :
6 conseils pour prendre confiance en soi

Le moment de prendre une décision, surtout lorsqu’il s’agit d’une décision à forts enjeux, est toujours un moment délicat.

Quand il faut faire un choix, nous sommes nombreuses à connaître de longs moments d’hésitation, de doute ou de peur. C’est d’autant plus paralysant si on a en tête l’adage qui voudrait que « choisir, c’est renoncer ».

Pourtant, ne pas décider, c’est aussi faire un choix ! Et c’est un choix qui vous empêche d’avancer.

Alors comment cesser d’être indécise ? Comment se lancer quand on n’est pas sûre de prendre la bonne décision ?

Je partage avec vous 6 conseils qui vous aideront à avoir confiance dans vos prises de décision.

Pour écouter le podcast, c’est ici :

Ce qui nous empêche de prendre une décision

« Comment savoir si on prend la bonne décision ? »

Cette question, on se la pose beaucoup et souvent.

Et cette question est la pire qui soit car elle maintient une bonne partie des leaders dans l’indécision : tout simplement parce qu’elle ne permet pas de réponse tranchée.

En vérité, on ne sait jamais en avance si notre décision est la bonne ou pas.

Mon premier conseil coaching : arrêtez de vous demander si c’est la bonne décision.

« Est-ce la bonne décision ? »

Cette question piège suscite une réponse négative de la part de notre cerveau.

Elle nous enlève la responsabilité de la décision. Elle nous donne l’illusion qu’il existe une bonne décision et que quelqu’un ou quelque chose devrait connaître la réponse.

Prendre une décision

Et cette question vous maintient dans l’indécision.

Or l’indécision est une décision dissimulée :

Celle de ne pas décider.

Celle de rester dans l’inaction.

Celle de se laisser une porte ouverte en se donnant l’impression qu’on a encore le choix.

Mais en fait, contrairement à ce qu’on veut bien se laisser penser, l’indécision nous fait perdre du temps et réduit le champ des possibles.

 La question devient alors : « Comment décider ? »

Parce qu’au fond c’est de ça dont il s’agit : décider pour avancer.

Alors pour vous aider à avancer, voici mes 6 conseils pour prendre une décision !

Téléchargez le Guide Femme et Leader d'exception : Les 10 compétences pour réussir sans s'épuiser

1. Savoir qu’il n’y a pas une bonne décision

La décision parfaite n’existe pas, sauf dans vos pensées.

Vous décidez de penser ce que vous voulez de votre décision. Et je vous invite à penser intentionnellement que chaque décision que vous prenez est parfaite pour vous au moment où vous la prenez, avec les éléments dont vous disposez à l’instant T.

Vous n’avez aucun bénéfice à alimenter une pensée contraire.

Si vous pensez que vous prenez la bonne décision alors vous serez dans l’action. Et c’est l’action qui vous fait avancer dans la vie, pas l’hésitation.

Si vous vous apercevez a posteriori qu’il faut réorienter vos actions, car cette décision ne vous convient plus, vous prendrez alors une nouvelle décision.

Une décision ne détermine pas à elle seule votre vie. Elle décide juste d’un bout du chemin. Ce n’est pas une fin en soi.

En revanche l’indécision est la pire décision que vous puissiez prendre, car elle vous fait stagner.

2. Évaluer les raisons pour lesquelles faire un choix

Au moment de prendre une décision, il existe une question puissante qui peut vous aider à arrêter votre choix.

Commencez par lister les raisons de prendre la décision A ou de prendre la décision B.

Faire un choix

Ensuite, posez-vous cette question :

« Est-ce que les raisons de faire ce choix me plaisent ? » 

Vos réponses à cette question vous permettront de prendre conscience de ce qui motive votre décision :

  • Une envie ?
  • Une croissance ?
  • Un développement ?
  • De l’amour ?
  • Ou bien de la peur ?
  • Du doute ?
  • Etc.

Cela vous permettra d’être honnête avec vous-même et de vous assurer que vous aimez vraiment vos raisons de choisir.

3. Décider avec intuition

Je crois énormément au pouvoir de l’intuition sur une décision.

Au fond de nous, on sait toujours quelle est la bonne décision pour nous. Mais notre mental résiste et trouve beaucoup d’excuses.

Nos émotions sont aussi un frein à une décision alignée. On va se dire :

que ce n’est pas raisonnable,

qu’on n’est pas sûre,

qu’il faudrait avoir plus d’éléments,

qu’on a besoin de validation extérieure pour décider.

Mais au fond on sait la direction dans laquelle on veut aller. Notre intuition sait.

Or notre intuition est une connaissance immédiate et bien souvent juste, c’est prouvé !

Alors pourquoi aller contre ?

Il m’est arrivé à plusieurs reprises de prendre des décisions un peu contre moi.

Je sentais qu’il ne fallait pas faire telle chose, mais mon mental me disait que, en tant que bonne élève, je devais le faire. Et à chaque fois je me prouvais que j’aurais mieux fait de m’écouter.

À l’inverse, à chaque fois que je me suis fait confiance sans essayer de tout m’expliquer, que j’ai eu un bon feeling avec quelqu’un, que j’ai cru en mon idée, que j’ai cru en moi… Ça m’a apporté beaucoup de positif !

4. Faire appel à la future soi pour ne plus être indécise

Voici une astuce que j’utilise souvent quand il s’agit de prendre une décision.

Décider en faisant appel à la future moi.

On se demande : « Que ferait la future moi, à ma place ? »

Que ferait celle qui a déjà atteint l’objectif que je me suis fixé ?

Cela permet d’élargir ses perspectives et de voir plus grand, avec plus de recul.

Décider avec intuition

Quand on prend une décision comme le ferait la future soi, on incarne déjà cette future soi.

On commence déjà à créer ce résultat pour soi-même.

5. Considérer la prise de décision comme quelque chose de rapide

Si vous vous dites que vous avez besoin de temps pour décider, c’est déjà que vous essayez de négocier avec votre mental.

En agissant ainsi, vous vous racontez qu’il sera plus facile de décider plus tard.

Quand il s’agit seulement de vous donner la nuit et de vous engager avec vous-même à décider le lendemain : c’est bien sûr une attitude saine.

Cela vous permet de prendre du recul pour éviter les décisions à chaud, dans l’émotion.

Mais quand vous repoussez à chaque fois, chaque jour un peu plus : vous avez en réalité déjà décidé de vous laisser naviguer dans l’indécision.

Et cette attitude est problématique :

Elle n’est pas bonne pour vous.

Elle pèse sur votre mental.

Elle vous ajoute de la charge mentale.

Elle mine votre estime de vous.

Arrêter d'être indécise

Ce que je vous conseille quand il s’agit de prendre une décision, c’est de vous donner un délai court et défini à l’avance pour décider.

Ou alors de décider en conscience que, pour l’instant, vous ne décidez pas.

Dans tous les cas, il faut éviter d’entretenir l’illusion que la porte est ouverte.

Agir ainsi vous permet d’alléger considérablement votre charge mentale et de reprendre les manettes de votre leadership.

Croyez-moi : les plus grandes leaders décident vite ! Non pas parce qu’elles savent mieux que les autres, parce qu’elles ont davantage de flair ou de vision, mais tout simplement parce que c’est la clé pour avancer.

6. Décider maintenant que c’est la bonne décision pour vous

Prendre une décision, surtout lorsqu’elle présente de forts enjeux, n’est jamais évident.

Alors soyez votre premier soutien au moment de décider, c’est la meilleure attitude à avoir pour la suite :

Cela vous permettra de bénéficier pleinement de la décision que vous avez prise.

Cela vous permettra d’en tirer le meilleur parti et de mettre toutes les chances de votre côté pour atteindre votre objectif.

Si au moment de la prendre vous vous dites que c’est la meilleure décision pour vous, alors ensuite vous agirez comme si c’était le cas : c’est cela mettre une décision à votre service !

Avoir confiance en soi

J’espère que cet article vous sera utile pour toutes les décisions que vous prenez dans votre quotidien de leader.

Prenez les manettes de vos décisions : Quand vous le faites, cela vous donne du pouvoir, cela vous met au centre de votre vie. C’est cela vivre vraiment et se sentir accomplie.

Le doute et la peur persisteront peut-être, mais il est possible de les ressentir tout en continuant d’avancer vers la prochaine version de vous-même, celle que vous souhaitez incarner.

Ne cessez pas d’avancer vers vos objectifs : Décidez !

Déciderez-vous de nous rejoindre ?

Avec cet article, j’espère aussi vous aider et vous encourager dans la décision de rejoindre notre programme de formation et de coaching, Leaders Ambitieuses.

À toutes celles qui hésitent à rejoindre ce programme, je vous lance un défi : décidez-vous en 24h chrono en utilisant tous les outils que je viens de vous partager.

Vous verrez : ça fonctionne vraiment, c’est puissant et c’est efficace !

Et c’est une belle mise en pratique de votre capacité à prendre une décision 😉

Vous souhaitez gagner en confiance pour avancer sereinement dans votre carrière ?

Découvrez les 10 compétences d’une leader qui réussit sans s’épuiser !

👇

Cités dans cet épisode

***** Pour vous inscrire au programme Leaders Ambitieuses et voir la masterclass “Vaincre votre sentiment d’illégitimité en 3 étapes” cliquez ici ! ***** Afin de ne pas manquer 1/ les outils de leadership 2/ les conseils de coaching exclusifs que je partage dans les mails, et 3/ toutes les informations sur la possibilité de rejoindre le prochain groupe de Leaders Ambitieuses, inscrivez-vous à la newsletter sur ce lien ! réalisé par Arnaud S. | musique-imaginaire.com

VOUS AVEZ AIMé cet episode ?

Ne ratez pas le prochain. Abonnez-vous au podcast sur la plateforme de votre choix.