5 outils pour profiter des vacances - Jenny Chammas

5 conseils pour partir en congé l’esprit tranquille après une période d’activité intense

Particulièrement animée, la vie professionnelle d’une leader réclame des temps de pause. Pourtant, profiter des vacances après un travail prenant n’est pas chose facile !

De quelle façon peut-on pleinement déconnecter avec sérénité ? 

Comment faire pour se ressourcer pendant ses congés ? 

Dans cet article, je vous donne cinq recommandations pour décrocher pendant les vacances de manière efficace et enfin vous accorder le repos que vous méritez. 

Pour écouter le podcast, c’est ici : 

L’importance de faire une pause dans sa vie professionnelle de leader

Imaginons ensemble :

Vous avez rangé votre ordinateur, bouclé votre valise et mis votre plus belle paire de lunettes de soleil.

Néanmoins, cette fois-ci, quelque chose est différent. Un incroyable sentiment de sérénité vous envahit, car vous avez pris en conscience toutes les décisions qu’il fallait pour cela.

C’est ce que je vous propose de vivre chaque année pour en profiter un maximum !

Le quotidien d’une femme active est autant passionnant qu’énergivore. Lorsque le besoin s’en fait sentir, il est capital de s’accorder des temps de repos.

Bien profiter des vacances après le travail passe avant tout par la déconnexion.

Apprendre à se reposer est tout un art ! C’est pourquoi décrocher pendant ses congés peut paraître très difficile.

Profiter de ses vacances quand on a un travail prenant

Je le sais autant que je vous connais : en tant que leader, les tentations sont nombreuses, même au bord de la piscine !

  • Consulter ses mails
  • Jeter un coup d’œil à son planning de rentrée
  • S’avancer sur certains sujets
  • Etc.

La culpabilité guette la moindre chance de s’insinuer dans nos pensées. 

Elle prend plusieurs formes : on peut autant se sentir fautive d’inactivité que de travailler pendant ses congés. Dans ce contexte, il semble parfois impossible de se ressourcer.

Mais ce n’est pas une fatalité !

Je vous propose cinq grands principes pour remédier à cette situation. Si vous les suivez, vous pourrez ainsi profiter de vos vacances sur tous les plans, professionnel comme personnel.


Découvrez notre ebook gratuit pour
pour travailler moins et kiffer plus !


Remplissez ce formulaire pour le télécharger gratuitement

5 conseils pour profiter des vacances après le travail

1. Anticiper pour bien préparer son départ en vacances

Ce conseil peut sembler évident.

Pourtant, il prend toute son importance lorsqu’on se pose la question suivante :

Qui d’entre vous prépare vraiment sa période de repos ?

En premier lieu, il faut bloquer la date de vos congés plusieurs semaines à l’avance. Vos collègues seront ainsi prévenus et pourront commencer à s’organiser de leur côté.

De plus, vous réserverez vos déplacements, logements et activités sans subir la pression (et les tarifs !) de la « dernière minute ». Si on prend l’exemple des vacances d’été, je vous recommande de vous y mettre dès mai.

Ensuite, n’hésitez pas à faire un rétroplanning pour anticiper et vraiment profiter de vos vacances après le travail :

  • Que pouvez-vous déléguer ?
  • Qui pourra vous suppléer pendant votre absence ?
  • Qu’est-ce qui doit attendre votre retour ?
  • Quels sont les évènements qui ne pourront pas se passer de vous et que vous devez prévoir à l’avance ?
  • Et surtout, comment allez-vous vous assurer qu’on ne vous sollicitera pas ? Ou au minimum vital ?

Pensez à étudier vos raisons de faire ces choix préalables, à les soupeser, pour vous organiser en pleine conscience.

Petites astuces

Pensez à mettre un rappel dans votre agenda aux alentours du mois de mai chaque année.

Il vous aidera à vous souvenir que vous devez organiser votre départ estival et à prévoir les actions à réaliser en conséquence pour bien vous y préparer.

Vous avez oublié d’anticiper et vous partez dans une semaine ?

Profitez du peu de temps qu’il vous reste pour décider maintenant de ce qui attendra ou non votre retour. Déterminez ce à quoi vous ne toucherez pas et distinguez-le de ce qui doit être transmis ou traité.

En d’autres termes : priorisez !

J’aimerais aussi insister sur un point : 

Prenez toutes ces décisions AVANT de partir. Cela vous aidera à ne pas changer de cap et à vous y replonger alors que vous devriez vous reposer. 

2. Déterminer les tâches incompressibles et les pensées que vous leur associez

Dans certains cas, il est compliqué de totalement déconnecter pendant les vacances. 

Cela peut dépendre des fonctions que vous occupez, du type de métier ou du secteur professionnel dans lequel vous évoluez. 

Imaginez-vous une dirigeante de société arrêter de lire ses mails pendant plus de deux semaines ? 

Cependant, « compliqué » ne veut pas dire « impossible » !

Tout est une question de choix. 

En résumé, la leader que vous êtes doit décider intentionnellement si elle doit travailler ou non pendant cette période.

Pour bien profiter de vos vacances après le travail, ce parti pris doit se faire sainement, en fonction des aléas extérieurs et de votre connaissance de vous-même. 

Vous éviterez ainsi de vous placer dans l’une de ces positions inconfortables :

Vous vous obligez à ne pas travailler du tout

Dans ce cas, vous pouvez rapidement atteindre un niveau de culpabilité insoutenable. Sans parler du manque de praticité pour votre entreprise et vos équipes.

Vous vous forcez à travailler pendant vos vacances

Ici, vous pourrez vous sentir emprisonnée et vous travaillerez dans la douleur. Ce qui n’est pas l’idéal pour des vacances !

Je connais malheureusement beaucoup de femmes leaders dans l’une ou l’autre de ces situations.

Vous vous retrouvez face à une tâche que vous ne pouvez pas éviter ?

Je vous invite à l’analyser :

  • Est-elle vraiment incompressible ? 
  • Peut-elle être programmée ? 
  • Quelqu’un peut-il prendre le relais ? 

Si la réponse à cette dernière question est « personne », demandez-vous s’il est véritablement bénéfique de s’y atteler.

Peut-être est-ce le moment de revoir votre planning ?

Ou de former un collaborateur ?

Quoi qu’il en soit, choisissez en conscience et décidez d’extraire quelque chose d’utile de cette situation.

L’été dernier, j’avais une tâche incompressible qui ne pouvait être réalisée par quelqu’un d’autre : des publicités Facebook. Elles devaient être réalisées deux fois par semaine. 

C’est une tâche incompressible car, pour le bien de mon entreprise, je ne souhaitais pas arrêter les publicités pendant l’été. Je ne pouvais pas non plus déléguer, car mes collaboratrices étaient en vacances sur la même période que moi.

J’ai donc dû m’en charger pendant mon temps de vacances. Cela ne m’enchantait pas, mais j’ai choisi intentionnellement d’en faire une occasion pour tester de nouvelles choses.

Avec cette pensée intentionnelle d’apprentissage et de challenge, j’ai pu en faire quelque chose de moins rébarbatif et même apprécier la tâche !

Tout peut être une opportunité de mieux connaître son business ou de structurer son équipe de manière plus efficace.

3. Construire ses vacances pour soi

Comme toutes les guerrières, la leader se repose !

Elle profite de ce temps pour laisser libre cours à ses envies. Elle fixe ses propres règles et se concentre sur elle-même. Même en famille, même avec les autres. 

Pour profiter des vacances après le travail, veillez à avoir un espace à vous, quel que soit l’endroit où se déroule votre séjour. Requinquez-vous. 

Profiter de ses vacances quand on occupe un poste à responsabilités

Créez pour vous l’expérience que vous avez envie de vivre, sans prendre en compte les considérations sociales.

Posez-vous les questions suivantes : 

Si vous pouvez composer l’escapade de vos rêves, que feriez-vous ? 

Quel rythme adopteriez-vous ?

Vers quelle destination vous évaderiez-vous ? 

Qui emmèneriez-vous dans vos valises ?

C’est aussi cela les vacances : un terrain d’expérimentation et de liberté où vous pourrez incarner votre leadership. 

Lorsque l’une de mes mentors a créé son entreprise, elle dut déterminer de quelle manière elle voulait exercer ses fonctions au quotidien. 

Elle inventa donc un business model qui reposait sur un principe immuable : faire ce qu’elle avait envie de faire. Ni plus, ni moins.

Suivre cette règle lui a pris du temps et ne rentrait certainement pas dans le modèle bien huilé d’une start-up aux grandes ambitions économiques.

Cependant, le résultat fut le même : elle est encore aujourd’hui à la tête d’une société très profitable qui génère plus d’un million de chiffre d’affaires par an. 

Quel enseignement peut-on tirer de cette histoire qui s’applique à toutes les leaders d’aujourd’hui ? 

C’est vous, et seulement vous qui décidez de l’expérience que vous vivez. Les vacances ne font pas exception !

4. Accepter le va-et-vient de ses émotions

Faire une pause n’est pas forcément synonyme de bonheur total et parfait.

Vos sentiments continueront d’exister pendant cette période. Vous devez vous attendre aux hauts et bas habituels, et les accueillir comme ils viennent. 

Profiter de ses vacances après le travail signifie aussi admettre l’inconfort au même titre que le plaisir !

L’année dernière, j’ai entamé mes congés par un sentiment de désœuvrement la première semaine. Le passage d’un rythme soutenu à plus de calme en était la principale cause. 

Les sept jours suivants, j’ai ressenti un énorme kif. J’ai réalisé que j’étais en vacances ! 

Ce sentiment a bien vite été contrebalancé par une immense flemme aux trois quarts de mon séjour. Cette paresse a été un poids dans la tenue de mes engagements professionnels (les publicités Facebook). 

La culpabilité accompagnait la dernière semaine. Je me sentais en effet mal d’avoir pris autant de temps pour moi. 

Bien-être, auto-accusation, quiétude, joie, anxiété… 

Toutes ces émotions sont seulement le reflet normal de nos pensées. 

Lorsqu’elles surviennent pendant votre période de congé, accueillez-les sans stress, respirez et laissez-les passer. 

Cela ne veut pas dire que vous devez changer quoi que ce soit, juste que vous êtes des humaines, comme moi !

5. Garder ses bonnes habitudes même au repos

Les vacances ne sont pas une excuse pour abandonner notre routine positive. 

Ne cessez pas de mettre en pratique tous ces comportements qui vous font du bien au quotidien :

  • Flot de pensée ou journaling
  • Méditation
  • Sport
  • Alimentation saine
  • Etc.

Cette période hors de la vie professionnelle est précisément une occasion de continuer à prendre soin de vous. 

Vous avez justement le temps et l’espace mental nécessaires. Ces habitudes contribueront à renforcer votre sentiment de bien-être. Vous les associerez donc au plaisir et cela vous aidera à persévérer.

Une sorte de cercle vertueux !

Profiter de ses vacances quand on travaille beaucoup

Attention, cela ne veut pas dire que vous êtes dans l’erreur si vous ne le faites pas. 

Comme toujours, soyez compatissante envers vous-même et n’oubliez pas le plus important : kiffez ! 

Une bonne organisation, la connaissance de soi et l’écoute de ses besoins sont des éléments cruciaux pour bien profiter des vacances après son travail. 

Chaque leader aura une vision différente du repos idéal, l’essentiel est que vous vous donniez les moyens d’y parvenir. 

La prochaine édition de notre programme Leaders Ambitieuses démarre en septembre.

Prévoyez de démarrer la rentrée du bon pied en rejoignant un groupe de femmes leaders exceptionnelles !

Nous y enseignons notamment la compétence la plus efficace pour développer son leadership, définir son équilibre, aimer sa carrière et atteindre ses objectifs : hacker son cerveau.

Vous pouvez faire le choix d’incarner votre leadership de façon authentique et performante.

Et choisir aussi de kiffer votre  métier tout en vous donnant les moyens de vos ambitions sans vous épuiser !

Mieux s’organiser pour travailler moins et kiffer plus, ça vous parle ?

Téléchargez notre eBook gratuit sur les 5 méthodes à destination des leaders !

Cités dans cet épisode

*****
Si vous souhaitez intégrer le groupe de Leaders Ambitieuses qui démarrent en septembre, les inscriptions sont ouvertes en ce moment : cliquez ici pour déposer votre demande.

Inscrivez-vous à la newsletter

(Réalisation Arnaud S. : Musique pour l’imaginaire)

VOUS AVEZ AIMé cet episode ?

Ne ratez pas le prochain. Abonnez-vous au podcast sur la plateforme de votre choix.