7 outils pour réduire sa charge mentale - Jenny Chammas

Comment réduire sa charge mentale ?

Beaucoup de femmes débordées cherchent à réduire leur charge mentale. Et quand on cumule un métier à responsabilités et une vie de famille mouvementée, ce n’est jamais évident !

Est-il seulement possible de baisser sa charge mentale ? Voire de s’en libérer ?

Vous vous attendez probablement à des astuces de planning, de délégation, de partage des tâches… Certes, nous en parlerons, car c’est important pour se décharger mentalement. Mais ce ne sont que des étapes lointaines.

Je veux vous montrer comment alléger votre charge mentale dès maintenant, avec quelque chose ce qui ne concerne que vous !

Cet article devrait être particulièrement utile à celles qui veulent diminuer leur charge de travail… Et à toutes celles qui ont besoin de lâcher du lest !

Pour écouter le podcast, c’est ici :

Qu’est-ce que la charge mentale ?

Le concept de charge mentale a été beaucoup discuté ces dernières années. Il concerne en grande partie les femmes aux multiples casquettes, qui pensent à tout et qui sont sur tous les fronts. Celles qui supportent la double charge travail-foyer.

D’un côté, elles sont mamans. Elles doivent :

  • Penser à prendre les rendez-vous médicaux de toute la famille
  • Ne pas oublier de mettre le goûter dans le cartable
  • Sortir le linge de la machine
  • Faire les courses pour remplir le frigo
  • Se rendre aux rendez-vous scolaires de l’école
  • Rappeler à leur partenaire quand il lui revient de gérer les enfants le soir
  • Etc.

D’un autre côté, elles accumulent de la charge mentale au travail :

  • Penser à tout pour ne pas qu’il y ait le feu
  • Préparer ce rendez-vous professionnel pour le lendemain
  • Rappeler à chacun les délais
  • Demander si tout est sous contrôle
  • Récupérer les boulettes des uns et des autres
  • S’organiser pour essayer de tout concilier
  • Penser à tout ce qui va se passer dans les semaines à venir
  • Etc.

En bref, elles ont le cerveau constamment farci d’une to do list énorme de choses à faire, à penser, à ne pas oublier, à prévoir, à anticiper, à communiquer.

Et, soyons honnêtes, c’est épuisant !

Si on ajoute un travail à responsabilités, où on gère une équipe, un pôle ou une entreprise, cette charge mentale s’accumule.

Et si en plus on est aidante ou soi-même malade, avec la gestion de nombreux rendez-vous médicaux, le poids peut devenir insupportable.

Réduire sa charge mentale au travail : est-ce possible ?

On parle beaucoup de la charge mentale des femmes comme d’une fatalité. Mais j’ai envie de vous proposer aujourd’hui un autre point de vue : celui de la décharge mentale.

Je vais vous présenter différents outils, techniques et idées qui permettent de se décharger mentalement. L’objectif : alléger son cerveau pour être davantage dans le moment présent et l’apprécier !

Les deux premiers points sont essentiels et sont définitivement ceux qui ont le plus d’importance.

1. Comprendre que la charge mentale est une pensée

La liste des choses que vous avez à faire est un fait.

Mais lorsque, face à cette liste, vous pensez que vous avez une lourde charge mentale, vous vous sentez débordée et accablée.

Ce n’est pas la liste en soi qui vous accable. C’est la façon dont vous l’abordez. En soi le simple mot de « charge mentale » est connoté négativement.

Quand on évoque la charge mentale, on se voit crouler sous les choses à faire. Les émotions qu’on génère avec cette pensée nous rendent la vie encore plus difficile. Et cela rend plus compliqué le choix de l’accomplissement, de la délégation ou de la mise de côté des tâches.

Vous avez le choix de penser ce que vous voulez de votre to do list.

Car votre pensée détermine la façon dont vous vous sentez pour la gérer :

Rejoignez notre challenge équilibre pro-perso offert pour sortir la tête de l’eau et rééquilibrer sereinement vos temps professionnels et personnels.

Remplissez ce formulaire et recevez immédiatement votre premier challenge par e-mail.

« Je me donne 2 heures pour en venir à bout » : motivation

« Je vais découper en étapes et déprioriser certaines tâches » : organisation

« J’en suis capable » : force

« Cette liste ne me convient pas, je vais l’alléger » : en contrôle

Ainsi, votre approche de la situation et vos actions sont complètement différentes. Vous générez automatiquement des émotions plus agréables, qui permettent d’alléger la charge mentale naturellement.

En bref

Le concept de charge mentale est important car il a permis de mettre le doigt sur toutes les tâches majoritairement prises en charge par les femmes.

Cependant, je ne suis pas certaine qu’il soit dans votre intérêt d’y faire constamment mention dans votre cerveau. Cela vous empêche de vous sentir pleinement en contrôle de la situation pour la gérer au mieux.

Cette thématique est un sujet de coaching à part entière dans notre programme Leaders Ambitieuses !

2. Se connecter à son corps pour libérer sa tête

Oui, je sais : vous allez vous écrier que vous n’avez pas le temps !

Pourtant, il est impératif dans les moments où vous vous sentez surchargée de faire une pause pour vous reconnecter à votre corps.

L’importance de la reconnexion au corps

La charge mentale, comme son nom l’indique, évoque une lourdeur dans la tête.

Le problème, ce n’est pas la liste de tâches, c’est :

La lourdeur dans votre cerveau ;

Les pensées qui s’emmêlent ;

L’anxiété qui peut naître de toute cette conversation intérieure.

On s’imagine parfois que si on ne coche pas toutes les cases, on va échouer en tant que professionnelle, que mère, que partenaire… Et même en tant qu’humain.

Quand la tête pèse lourd : le poids de la charge mentale des femmes

Mais tout cela, ce ne sont que des pensées négatives qui nous asservissent à notre planning et à toutes les injonctions de la société.

Le seul moyen de nous rendre compte que c’est nous, et non la liste, qui décidons, c’est de faire une pause.

Et… de RESPIRER !

Respirez !

Tout est bon :

Inspirer et expirer profondément

Méditer 5 min

Faire de la cohérence cardiaque

C’est capital, car cela nous remet au centre de notre vie.

Nous ne sommes pas des machines à faire et accomplir.

Nous sommes des êtres humains, une âme qui habite un corps. Nous avons besoin de nous ancrer, de respirer, d’être présente à soi et de vivre l’instant sans courir constamment.

Il y a certes des moments de course, mais n’oublions pas que vivre, c’est être dans l’instant présent.

La pause respiration a de multiples bienfaits. Elle permet de :

  • Se reposer et se réénergiser
  • Prendre du recul et savoir ce qu’on veut faire et ne pas faire
  • Faire baisser la pression

Souvent, j’ai remarqué qu’on se fait une montagne des choses à faire. On se dit que c’est impossible, que ça va prendre trop de temps. Mais tout ce discours nous embrouille et nous fait perdre du temps.

En réalité, les choses à faire sont faisables.

C’est un sujet sur lequel je coache souvent. Ces séances permettent à mes clientes de faire la différence entre un réel problème de charge mentale et la peur d’être débordée.

En bref

Vous entamez une journée et vous êtes déjà au comble de la pression ?

Arrêtez tout, prenez 5 minutes de pause (je vous promets que cela ne ruinera pas votre planning !). Asseyez-vous, mettez les deux pieds à plat sur le sol et respirez profondément par le ventre.

Vous y verrez immédiatement plus clair et serez plus efficace.

La pause respiration est le meilleur moyen de réduire le poids de sa charge mentale.

Quand on s’offre ce moment, on prend du recul. On se rend compte de ce qui est important et de ce qui l’est moins.

Apprendre à se reposer est essentiel pour les leaders. Et beaucoup ignorent seulement comment s’y prendre !

3. Arrêter de tout prendre en charge

Cela peut paraître bête…

Pourtant, beaucoup des femmes surchargées mentalement que je coache sont des personnes qui disent oui à tout.

Elles prennent la responsabilité du monde sur leurs épaules, dans leur vie professionnelle comme personnelle.

Voilà pourquoi il est capital d’arrêter de tout gérer :

Apprenez à dire non.

Apprenez à mettre les autres face à leurs responsabilités.

Cela vaut pour vos équipes, vos collègues, votre partenaire et vos enfants :

Les membres de votre équipe doivent prendre leurs responsabilités. Ce n’est qu’ainsi que vous pouvez diminuer votre charge mentale au travail.

Votre partenaire doit prendre les siennes. Vous n’êtes pas responsable de toutes les corvées parce que vous êtes une femme, que vous gagnez peut-être moins ou que vous avez plus de temps. Vous vous rendez responsable de ces corvées.

Et vos enfants aussi sont capables de mettre la table, de ranger le lave-vaisselle et leur chambre dès un très jeune âge. Encore faut-il vouloir leur apprendre à le faire !

Apprenez à être vraiment humaine et imparfaite.

Je vous donne un exemple.

J’ai l’immense privilège de pouvoir employer une aide-ménagère. Elle intervient le mardi.

J’ai 2 enfants à la maison et nous cuisinons beaucoup. Ainsi, dès le samedi, le sol est sale.

Je pourrais passer l’aspirateur, mais je ne le fais pas. Certes, quand je suis dans la cuisine, je me fais parfois la réflexion que ça pourrait être plus propre.

Mais les dix minutes que je gagne à ne pas nettoyer, je les passe à lire un livre que j’adore. Ça n’a l’air de rien, mais ces microdécisions s’additionnent et me permettent d’alléger ma charge mentale de beaucoup.

Même logique au travail :

Il y a les personnes qui veulent tout faire parfaitement et qui se sentent débordées et stressées.

Et il y a les personnes qui veulent créer des résultats, dont c’est la priorité, et qui acceptent que tout ne soit pas parfait.

C’est pareil pour la charge mentale : quand on se surcharge moins, quand on baisse ses attentes envers soi-même, on réduit sa charge mentale automatiquement.

Surtout quand on se débarrasse des injonctions qui ne nous apportent pas grand-chose au final ! (Ma vie ne change pas quand il y a un peu moins de miettes sur le sol de ma cuisine.)

4. Bien s’entourer pour réduire sa charge mentale

Votre entourage est central dans votre processus de délestage. Entourez-vous de gens qui pensent comme vous, vous soutiennent, vous rendent la vie plus facile.

Au travail, quand c’est possible, préférez toujours vous entourer de personnes avec qui vous pouvez collaborer et cocréer. Des gens bienveillants, qui savent reconnaître vos efforts et vous challenger quand c’est nécessaire.

La charge mentale est un problème de superwoman, qui veut tout gérer sans jamais échouer ni se plaindre :

La boss qui prend tout sur son dos et n’ose ni déléguer ni vraiment responsabiliser ses équipes ;

La mère qui veut être l’unique référence de ses enfants et qui a le sentiment que son amour ne passe que par l’accomplissement de ses tâches ;

La femme qui veut cocher toutes les cases de la perfection : manger sain, faire du sport, bien s’habiller et se maquiller tous les jours, etc.

En bref, la femme qui fait une valeur morale de coller aux codes que la société lui impose.

Il n’y a pas de valeur morale à réussir à tout faire toute seule.

Vous n’avez pas besoin d’être parfaite. Lâchez du lest. C’est aussi ça, concrètement, baisser sa charge mentale.

Arrêtez de vouloir tout réussir toute seule. Entourez-vous et demandez de l’aide. Acceptez de ne pas tout contrôler.

Laissez faire, laissez faire différemment. Peut-être moins bien à votre goût. Et appréciez que ce que vous déléguez ne soit plus sur votre to do list !

5. Planifier toutes ses tâches professionnelles et personnelles

Venons-en aux évidences : le meilleur moyen de se délester de la charge mentale, c’est de planifier. Le professionnel comme le personnel. Toutes les petites tâches.

C’est ainsi qu’on peut se rendre compte de ce qui est réalisable ou non. C’est ainsi qu’on n’a plus à s’inquiéter d’oublier quelque chose : tout sera déjà sur votre planning.

C’est ainsi qu’on peut se libérer de la charge mentale au quotidien !

Planifier pour se libérer de la charge mentale au travail et dans sa vie personnelle.

Dans notre programme de coaching, nous enseignons deux méthodes de planning différentes en fonction des besoins et des personnalités de chacune.

Parce que nous savons que bien s’organiser est absolument fondamental quand on a plusieurs casquettes !

6. Trouver son défouloir pour se décharger mentalement

Vous êtes une femme très occupée et, malgré vos stratégies de décharge mentale, vous faites quand même beaucoup ?

Pensez à vous défouler, à prendre soin de vous. Créez des espaces dans lequel il n’y a pas de liste ou de règles : des moments rien que pour vous !

  • Le sport
  • Les soirées entre amies
  • La sieste
  • Le spa
  • Une retraite de yoga
  • Etc.

Cela peut être tout ce qui vous fait du bien et vous apaise. Tout ce qui vous permet de débrancher le cerveau. Sans jugement !

7. Se faire coacher

Dans le programme Leaders Ambitieuses, l’une de nos clientes a témoigné avoir gagné 5 heures par semaine. C’est fréquent que nous recevions ce type de feedback.

Pourquoi ? Parce que le coaching permet de se délester de la charge mentale, de mettre le drame de côté et de neutraliser sa to do list pour reprendre le contrôle.

On devient pleinement actrice de ses choix et de ses tâches. Il est plus facile d’accepter un moment de rush où on a beaucoup à penser car on l’a décidé : on sait que, par ailleurs, on saura prendre plus de temps et d’espace pour soi à un autre moment.

En résumé :

Comment se libérer de la charge mentale ?

Pour une grande part du travail, se libérer de la charge mentale est une question d’approche et de positionnement :

  1. Comprendre le poids de ses pensées
  2. Se connecter à son corps
  3. Responsabiliser les autres
  4. Arrêter de tout vouloir faire seule
  5. Apprendre à bien planifier
  6. Se défouler régulièrement
  7. Se faire coacher

La charge mentale n’est pas une fatalité. Vous avez la capacité de reprendre du pouvoir sur votre quotidien professionnel comme personnel.

Je vous souhaite une belle décharge mentale !

Imaginez un équilibre de vie “rêvé” :
quelle femme serez-vous, quelles émotions ressentirez-vous ?

Complétez notre Challenge équilibre pro-perso pour le découvrir !

👇

Cités dans cet épisode

Si vous souhaitez plus d’informations sur notre programme de formation et de coaching Leaders Ambitieuses, cliquez ici.
**
Vous représentez une entreprise et souhaitez développer le leadership de vos talents féminins ? : cliquez ici.
**
Chaque vendredi, je partage mes conseils au sujet du leadership des femmes, de la confiance en soi et de la performance au travail dans l’Hebdo des Leaders. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.
**
réalisé par Arnaud S. | musique-imaginaire.com

VOUS AVEZ AIMé cet episode ?

Ne ratez pas le prochain. Abonnez-vous au podcast sur la plateforme de votre choix.

Quiz OFFERT