Avoir plus d’argent : lever le tabou ! - Jenny Chammas

Avoir plus d’argent : libérez votre potentiel financier en levant le tabou !

Vous l’avez sans doute déjà remarqué : en France, le sujet de l’argent est profondément tabou dans la vie professionnelle et, parfois, dans la vie personnelle.

Parler d’argent est compliqué pour de très nombreuses personnes et les entreprises sont loin de faciliter le processus.

Pourtant, si je vous disais que lever le tabou de l’argent est ce qui rend possible d’avoir plus d’argent ?

Aujourd’hui, je brise le tabou de l’argent ! On va parler de son impact significatif sur votre vie et pourquoi il est essentiel de le lever.

Pour écouter le podcast, c’est ici :

Pourquoi le tabou de l’argent empêche d’avoir plus d’argent ?

Avez-vous remarqué combien l’argent génère de nombreux conflits larvés ou même parfois violents ? Avez-vous conscience de tous les non-dits, les peurs, les secrets qui entourent l’argent dans l’environnement professionnel comme personnel ?

Comment vous sentez-vous quand vous êtes dans une conversation liée à l’argent ?

Comment vous sentez-vous quand vous parlez de votre compte en banque ?

De votre rémunération ? De votre CA, de vos profits ou revenus si vous avez une entreprise ?

Comment parlez-vous de votre famille et de sa situation financière ?

Etc.

En bref : Parlez-vous facilement d’argent ? Pourquoi oui ? Pourquoi non ?

À la lumière de ces interrogations, à quel point l’argent est-il un tabou pour vous ? Évaluez la question sur une échelle de 1 à 10 – 1 étant faible, 10 désignant un tabou très important.

Je vous propose d’explorer trois situations et leurs conséquences liées au tabou de l’argent que je rencontre très fréquemment autour de moi.

Le tabou de l’argent rend impossible de valoriser son travail

Laura est salariée.

Elle estime que sa rémunération est insuffisante par rapport à ses responsabilités, mais le sujet de l’argent est un tabou pour elle. Alors :

Elle ne demande pas à ses collègues combien ils gagnent au même poste.

Elle ne se renseigne pas non plus auprès de ses anciens camarades de promo qui ont des postes similaires pour savoir combien ils gagnent.

Laura a honte de parler d’argent. Elle a toujours appris que ça ne se faisait pas de dire quel était son salaire : il faut rester très discrète sur le sujet. Elle a honte aussi honte de se renseigner et, par la même occasion, de devoir dévoiler combien elle gagne.

Elle considère qu’elle gagne trop peu et elle ne veut pas se sentir mal auprès des amis à qui elle pourrait en parler. Bref, elle reste dans son coin, par honte.

L’argent est si tabou pour Laura qu’elle passe à côté d’informations importantes pour valoriser son travail au juste prix.

Cet exemple est universel.

J’ai rencontré de nombreuses jeunes salariées dans cette situation, comme des femmes beaucoup plus expérimentées, à la carrière brillante. Quelles que soient les étapes passées dans leur carrière, elles ne font pas face à ce tabou et, par conséquent, ne sont pas rémunérées au niveau du marché ou se trouvent systématiquement dans la fourchette basse.

Le tabou de l’argent entraîne une dépendance

Suzie vit en couple avec Paul et ils ont 2 enfants. Ils ne sont ni mariés, ni pacsés. Paul sait combien gagne Suzie, mais lui ne veut pas lui dévoiler ses revenus.

Pourtant, ils ont manifestement des revenus très différents.

Suzie n’insiste pas et ne s’inquiète pas de savoir combien son conjoint gagne. Pourtant, ils contribuent tous les deux à la vie de leur famille. Sauf que Suzie, à la fin du mois, n’a plus d’argent sur son compte car tout son salaire passe dans les frais de vie familiale.

Ce n’est visiblement pas le cas pour Paul, qui semble plus à l’aise. Mais aucune discussion ouverte au sujet du partage des frais basé sur les revenus n’a été enclenchée entre eux.

Ils évitent le sujet. Suzie craint que Paul se fâche, car il ne souhaite pas en parler, et Paul n’amène pas non plus le sujet.

Le tabou de l'argent dans le couple

Ici, le tabou empêche Suzie de mieux gérer son argent. Il l’empêche d’entrevoir des possibilités dans lesquelles elle pourrait épargner un peu chaque mois.

À la place, elle préfère se dire que ce n’est pas grave et qu’elle verra plus tard.

Mais il y a toujours un risque : Quid de sa retraite ? Quid de son indépendance financière ?

Le jour où elle aura besoin d’argent, ce tabou lui coûtera cher.

Le tabou de l’argent impacte le professionnalisme et les résultats financiers

Lucie est architecte. Un prospect lui demande un devis pour un projet très inspirant de rénovation de maison.

Mais Lucie est tellement mal à l’aise quand il s’agit d’argent qu’elle procrastine la réalisation du devis.

Elle ne le fait pas, elle le remet toujours à plus tard car, dans son esprit, les pensées s’emmêlent :

Elle ne sait pas combien facturer.

Elle a peur que le prospect trouve son prix trop cher.

En même temps, elle ne veut pas envoyer un devis trop bas et travailler ensuite pour peu de rémunération.

Alors elle hésite et elle repousse le moment.

Parler d’argent avec un prospect la met dans tous ses états. Elle associe systématiquement son devis à sa valeur à elle, en tant que personne. Et comme elle a une faible estime d’elle-même, ses devis sont toujours sous-estimés et arrivent en retard par rapport à ses engagements.

Bref, le tabou de Lucie lui joue des tours ! Non seulement il impacte directement son chiffre d’affaires, mais il impacte aussi l’image qu’elle renvoie de son entreprise à son prospect : elle ne respecte pas ses délais.

À votre avis, qu’est-ce que vous coûte le tabou de l’argent ?

Si vous vous sentiez libre d’en parler, de négocier, de comparer, qu’est-ce que ça pourrait changer pour vous ?

Explorons maintenant les conséquences réelles du tabou de l’argent sur votre vie.

Téléchargez le Guide Femme et Leader d'exception : Les 10 compétences pour réussir sans s'épuiser 👇

Pourquoi est-il si difficile pour les femmes de parler d’argent ?

D’un point de vue sociétal, le tabou de l’argent coûte cher aux femmes : elles gagnent moins que les hommes, investissent moins, ont de plus petites retraites, etc.

Et pourtant, non seulement la plupart d’entre elles travaille autant que les hommes, mais en plus elles gèrent davantage la charge domestique et familiale. C’est une réalité, encore aujourd’hui en 2023.

L’argent dans la vie professionnelle est plus rarement un tabou pour les hommes. Ils demandent des augmentations plus souvent que les femmes et ils gagnent plus.

Lever le tabou de l'argent pour gagner plus d'argent

S’il est si difficile pour les femmes de parler d’argent, c’est évidemment en raison de l’héritage d’un monde du travail où les pratiques ont été créées par les hommes et pour les hommes. Tout simplement parce que, avant, les femmes ne faisaient pas partie du monde économique.

Pourtant, ce n’est plus vrai aujourd’hui. Et pourtant, une grande partie des femmes continue à éviter les sujets d’argent. Parfois, ce sont même les entreprises qui rendent difficiles ces discussions autour de l’argent pour éviter que les salariés n’en discutent trop !

Je développe davantage ici le rapport complexe des femmes avec l’argent, n’hésitez pas à approfondir le sujet !

Et finalement, je vous invite à vous poser les questions suivantes :

Pourquoi accepter que cette situation perdure ?

Pourquoi ne pas tenter l’aventure de créer des résultats différents pour vous ?

Que pourriez-vous apprendre des hommes pour être rémunérée à votre juste valeur ?

Quand l’argent est un tabou pour soi, il est encore plus difficile de tenir la barre et de provoquer des discussions. Mais ce n’est pas une fatalité !

Comment lever le tabou pour gagner plus d’argent ?

Je vous propose trois étapes pour lever le tabou de l’argent… Et ne plus ressentir de honte à gagner et avoir plus d’argent !

1. Interroger sa perception de l’argent

La première étape pour lever le tabou de l’argent est de s’interroger sur sa perception de l’argent.

Pensez-y un instant : une entreprise ne fonctionne que si elle gagne de l’argent. L’argent ne peut pas être un tabou. Sinon il n’y a pas d’entreprise.

Pour un être humain, c’est exactement pareil !

Notre niveau de vie dépend en grande majorité de l’argent qu’on gagne. Bien sûr, d’autres facteurs entrent en jeu, comme la rémunération de son partenaire si on est en couple, ou un éventuel patrimoine familial. Mais on reste en première ligne.

Ainsi, quand l’argent est un tabou, c’est un véritable frein pour être rémunérée à sa juste valeur et pour sa qualité de vie.

Car sans argent :

  • On ne se loge pas.
  • On ne s’achète pas à manger.
  • On ne se vêtit pas.
  • On ne se soigne pas.
  • Etc.

Parfois, on se dit que ce n’est pas grave, qu’on se contente de ce qu’on a et on accepte les inégalités dont on est peut-être victime.

Mais pourquoi ? Soyons honnête, pourquoi ? Est-ce vraiment parce qu’on prône la décroissance ou est-ce parce qu’on a peur ?

Peur d’avoir des conversations autour de l’argent

Peur de briser ce tabou

Peur de déranger

Peur d’avoir l’air arrogante

Peur de ne pas savoir comme faire ou quoi faire

Toutes ces peurs sont absolument normales : elles se fonde sur notre éducation et sur des principes qu’on a appris au cours de notre vie. Y faire face et les questionner demande du courage et entraîne de l’inconfort.

2. Percevoir les bénéfices

Cependant, il est très gratifiant de se libérer du tabou de l’argent.

Certes, on ne sera pas nécessairement plus riche tout de suite. Mais on se sent plus confiante, plus aux manettes de sa carrière et de son compte en banque.

Lever ce tabou offre une liberté d’action, une liberté de vie :

  • Pouvoir choisir où vivre,
  • Avec qui,
  • Ce qu’on mange,
  • Ce qu’on offre à ses enfants quand on en a.
  • Etc.

Et ça n’enlève rien à personne, ça ne vous prive pas de partager et de donner.

Se libérer du tabou de l'argent

J’ai observé de nombreuses femmes lever ce tabou de l’argent. Elles ont osé s’affirmer sur le sujet et, avec les années, gagner plus. J’ai célébré de nombreuses victoires avec elles et bu de nombreuses coupes de champagne !

Il n’y a qu’un pas pour vous assurer que l’argent ne sera plus un frein dans votre carrière, dans vos finances personnelles ou même dans votre couple.

3. S’exercer à son rythme

Je vous propose un premier exercice : Asseyez-vous avec une amie de confiance et proposez-lui une conversation libre autour de l’argent. Habituez-vous à en parler, à avoir de la curiosité, à échanger ! Sortir de sa zone de confort se fait à petits pas, à son rythme. Et si vous êtes pressée, pour tout ce qui concerne votre carrière, nous pouvons vous aider chez Coachappy ! Vous pouvez lever le tabou grâce à notre toute nouvelle formation : Savoir vendre sa valeur professionnelle : 5 semaines pour devenir votre meilleure ambassadrice. Prête à gagner en indépendance ?

Devenez la leader que vous avez toujours rêvé d’incarner !

Téléchargez le guide gratuit des 10 compétences à développer pour réussir sans s’épuiser.

👇

Cités dans cet épisode

Éprouvez-vous de l’inconfort à aborder ce sujet ? 💰 Et si vous cultiviez une nouvelle relation avec l’argent ?

L’argent et la négociation sont au cœur de notre formation “Savoir vendre sa valeur professionnelle : 5 semaines pour devenir votre meilleure ambassadrice”.

Après avoir exploré (et surmonté !) les obstacles qui vous empêchent de valoriser votre travail et de faire votre promotion, nous vous transmettons des outils pour évaluer votre valeur sur le marché du travail et la communiquer efficacement.

Cliquez ici pour découvrir les détails de la formation : https://jennychammas.com/valeur

**
Vous représentez une entreprise et souhaitez développer le leadership de vos talents féminins ? : cliquez ici.
 
***
réalisé par Arnaud S. | musique-imaginaire.com

VOUS AVEZ AIMé cet episode ?

Ne ratez pas le prochain. Abonnez-vous au podcast sur la plateforme de votre choix.